Création LMNP : les fondamentaux pour réussir votre investissement immobilier

Les investisseurs cherchent à diversifier leur portefeuille et beaucoup d’entre eux choisissent aujourd’hui de se lancer dans la mise en place d’une activité LMNP (location meublée non professionnelle). Ce type d’investissement constitue une opportunité pour tout investisseur immobilier meublé souhaitant percevoir des revenus locatifs réguliers tout en bénéficiant d’avantages fiscaux intéressants. Pour réussir dans ce domaine, il est crucial pour tout propriétaire loueur et toute entreprise de comprendre les fondamentaux d’un investissement, les spécificités du régime de location meublée LMNP  ainsi que les fondamentaux à tenir compte pour mener à bien le projet en tant que lmnp. Découvrez ici quelques démarches 

Comprendre le régime LMNP

Le statut LMNP n’est autre qu’un dispositif fiscal attribué aux propriétaires qui louent leurs biens meublés. En plus des revenus supplémentaires, cela permet aussi de profiter d’atouts fiscaux attrayants. Le statut fiscal LMNP concerne toute personne mettant en location leur bien meublé alors qu’elle n’est pas considérée comme un professionnel de la location.  Contrairement à la location nue, la location meublée consiste à mettre à disposition des locataires un bien meublé ou avec les équipements nécessaires au quotidien.

A voir aussi : Comment calculer la hauteur d'un comble ?

Lors de la mise en place d’une activité LMNP, l’une des premières étapes essentielles consiste à remplir le formulaire de déclaration nécessaire pour profiter du régime fiscal réel et avantageux. Ce formulaire constitue le point de départ de votre investissement réussi en tant que LMNP.

Pour tirer parti du statut, une déclaration de l’activité est nécessaire. Cela peut désormais se faire en ligne sur le site de Decla.fr. Il suffit de remplir le formulaire dédié pour s’inscrire. Mais il y a aussi des conditions à respecter pour pouvoir en profiter. Le statut LMNP impose un plafond de 23 000€ sur les recettes annuelles de la location meublée. Dépassant cette limite, le propriétaire devient un loueur en meublé professionnel (LMP). Ainsi, il peut être soumis à un régime fiscal réel et différent.  Concernant le bien, il doit être loué meublé et répondre à certains critères de confort et de décence. Contrairement aux LMP, le loueur LMNP ne sont pas tenus de s’inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) et obtenir le numéro siret pour exercer leur activité. Pour être conforme aux normes et aux règlements en vigueur, les propriétaires LMNP sont soumis à l’obligation de s’immatriculer auprès des autorités compétentes. Pour les personnes qui souhaitent exercer en tant que personne morale, il est aussi conseillé d’enregistrer la marque auprès de l’inpi (institut national de la propriété industrielle).  

Lire également : Où louer un véhicule au meilleur prix en 2024 ?

Le statut LMNP est apprécié pour ses privilèges fiscaux comme :

  • L’amortissement du bien et des meubles
  • Le régime fiscal simplifié 
  • Les déductions des charges

Les personnes sous ce régime ont la possibilité d’amortir le coût d’acquisition du bien et du mobilier sur plusieurs années, ce qui n’est pas le cas avec la location nue ou loué à vide. Cela implique la réduction de la base imposable et l’impôt sur le revenu. Par ailleurs, les revenus perçus sont classés dans la catégorie des BIC (Bénéfices industriels et commerciaux), mais avec des régimes simplifiés, soit le micro-BIC ou le régime RSI-BNC. Avec ce statut, le loueur LMNP (location meublée non professionnelle) peuvent aussi déduire certaines charges liées à l’exploitation de leur bien, telles que les frais de gestion, les frais d’entretien, les assurances et les intérêts d’emprunt. 

Lors de la mise en place d’une activité LMNP, il est crucial de remplir correctement chaque formulaire requis par les autorités fiscales, afin de bénéficier pleinement des privilèges du régime fiscal réel et de garantir la conformité légale de l’entreprise. En fait, l’immatriculation est une étape cruciale dans ce processus. A noter que l’immatriculation permet de formaliser légalement l’activité. On entend par immatriculation donc le processus administratif par lequel le loueur de biens meublés s’enregistre auprès des autorités compétentes pour exercer son activité de location meublée LMNP. 

Définir les objectifs et la stratégie

Pour réussir un investissement en LMNP, il est important de définir clairement au début vos objectifs financiers et patrimoniaux afin d’élaborer une bonne stratégie appropriée. Vous êtes donc amené à réfléchir à ce que vous souhaitez accomplir avec votre investissement LMNP. Souhaitez-vous constituer un patrimoine, générer un revenu complémentaire, préparer votre retraite ou réaliser des plus-values à long terme ? Fixer des objectifs réalisables sur le rendement financier est important dans la sélection de la stratégie de location. Dans ce contexte, plusieurs options s’offrent à vous :

  • La location saisonnière
  • La location à l’année
  • La location étudiante
  • La location de courte durée pour les professionnels en déplacement 
  • La location à la nuitée

Avant de prendre une décision sur la stratégie à adopter, il est important d’évaluer les points forts et les inconvénients de chacune de ces options en étudiant les éléments suivants : le rendement financier, la gestion locative, les risques et les fluctuations du marché. 

Par ailleurs, le choix de la zone géographique est aussi d’une importance capitale dans la réussite d’un investissement LMNP. Celle-ci doit être sélectionnée en fonction de la stratégie adoptée et de la demande locative. Pour cela, il va falloir analyser le marché dans différentes zones géographiques pour avoir une idée de celles qui présentent un potentiel de rentabilité élevé. Les spécificités locales sont aussi des critères à prendre en compte, dont la proximité des commodités et des divers services, la dynamique économique et démographique, l’attractivité touristique, etc. 

L’importance d’une étude de marché approfondie

Dans le cadre d’un investissement LMNP, une étude de marché approfondie est de mise. Analyser le marché local consiste à étudier l’offre de biens meublés dans la région ciblée mais également à déterminer le nombre de biens disponibles à la location sur place, l’emplacement, la taille, la qualité, etc. Pour pouvoir évaluer la demande locative, il est aussi recommandé d’examiner les tendances du marché, les caractéristiques des locataires potentiels (étudiants, professionnels en déplacement, famille, touristes) et la capacité des gens à payer les loyers. L’analyse des tendances des redevances permet de comparer les prix pratiqués pour des biens meublés similaires dans la région. 

Il faut aussi étudier les caractéristiques et les spécificités du marché de la location meublée. A noter que certaines zones sont propices à la location saisonnière ou touristique, tandis que d’autres sont mieux adaptées à la location à l’année ou pour étudiant. Pour mieux équiper le logement, il faut aussi étudier les équipements et les services, ainsi que les critères de confort et de qualité de vie recherchés. Concernant les zones à investisseur, il faut identifier les quartiers en développement, les infrastructures à venir, les projets d’urbanisme. Cela offrira des opportunités de croissance et de rentabilité sur votre investissement. Pour mesurer cela, vous pouvez utiliser des outils financiers comme une arrow (flèche) et les utiliser comme guide vers les objectifs financiers. Par-dessus tout, il faut aussi identifier les risques potentiels liés à ce dernier, dont la concurrence, les changements réglementaires ou fiscaux et les fluctuations économiques. 

Conseils dans la sélection du bien 

Outre le choix de la zone où investir, la sélection du bien est aussi une étape cruciale dans la réussite d’un investissement LMNP. La clé de la réussite dans ce type d’activité est de choisir un bien meublé adapté au budget et à la stratégie (appartement, studio, villa, maison). Il faut comparer le prix d’achat d’un bien au prix du marché dans la région. Il faut aussi tenir compte des différentes charges : les frais de copropriété, les taxes foncières, la TVA, les assurances et les travaux d’entretien. Connaître les revenus locatifs et ces différentes informations permet de déterminer si l’investissement est rentable et intéressant ou non. 

Le bien meublé aussi s’adapter à la location meublée en termes d’équipements, de superficie et d’aménagement. Il doit disposer des éléments nécessaires à la vie quotidienne des locataires, tels que du mobilier, des appareils électroménagers, des ustensiles de cuisine, etc. Par-dessus tout, il doit être conforme aux normes de décence et de sécurité. 

La dernière vérification et non des moindres est l’évaluation de l’état général du bien. Cela permet d’identifier les éventuels travaux de rénovation ou d’aménagement nécessaires pour sa remise aux normes afin de le rendre plus attractif. Il faut estimer le coût de ces travaux, car cela peut vous aider à connaître la rentabilité potentielle du bien. 

Préparation et équipement du bien pour la location 

Après avoir choisi le bien et son emplacement, la préparation et l’équipement du bien sont aussi une étape fondamentale pour réussir votre investissement LMNP. Cette étape a pour but de rendre attrayant et fonctionnel le bien pour les locataires potentiels. Préparer peut aussi signifier aménager et décorer. Choisir une décoration neutre et moderne est recommandé pour plaire un grand nombre de locataires. Il faut mettre en valeur les espaces de vie pour capter l’attention des locataires potentiels en optimisant l’agencement du mobilier et en maximisant la luminosité. Pour créer une ambiance chaleureuse et accueillante, vous pouvez, par exemple, ajouter des touches décoratives en jouant avec les rideaux, les tapis et les coussins.

Le bien doit être équipé de tous les nécessaires afin de répondre aux besoins des locataires. Il doit présenter des meubles, de l’électroménager, des ustensiles de cuisine, de la literie, des serviettes, de la literie, etc. Choisissez des équipements de qualité et en bon état de fonctionnement pour assurer un confort optimal au quotidien. Vous pouvez prévoir des équipements supplémentaires tels que la climatisation, le Wi-fi et la télévision. Vous pouvez les inclure dans les équipements de base ou les proposer en option. 

Concernant les différentes installations, telles que le gaz, l’électricité et la plomberie, assurez-vous que le bien est en conformité avec les normes en vigueur. Il devrait présenter des équipements de sécurité obligatoires, dont les extincteurs et les détecteurs de fumée. N’hésitez pas à proposer des services supplémentaires pour améliorer l’expérience des locataires et faciliter leur vie quotidienne. Pour cela, vous pouvez proposer des services, tels que le ménage régulier, la gestion des clés ou du keyboard, le linge de maison, etc.

Gestion efficace de la location

Dans le cadre d’un investissement en LMNP, il est important de mettre en place une gestion locative efficace afin de répondre aux besoins des locataires et assurer leur satisfaction. Il faut bien définir à l’avance la collecte des frais de location, la gestion des réparations et des urgences. Il faut mettre en place un système de suivi des locations afin de gérer les réservations, les arrivées et les départs des locataires. Cela aide dans le suivi des paiements et des éventuels litiges. 

Des visites régulières du bien sont aussi recommandées pour vérifier son état et identifier les éventuels problèmes ou les besoins en réparation. A noter que les loueurs LMNP prennent en charge eux-mêmes les travaux de réparation même en cours de location. Pour cela, il faut prévoir un budget pour les travaux d’entretien préventifs et correctifs. C’est au loueur de maintenir son bien en bon état et de garantir le confort des locataires. En cas de demandes particulières de ces derniers, le loueur doit faire preuve d’attention en essayant d’y répondre rapidement, que ce soit pour des réparations, des demandes de renseignements ou des questions administratives, une date.

Pour les loueurs LMNP, il est important de maintenir une communication ouverte et transparente avec les locataires afin d’établir une relation de confiance. Pour les nouveaux locataires, il est important de rester attentif au moment de fournir les informations utiles sur le fonctionnement du bien, les équipements disponibles, les règles de la copropriété si c’est le cas, etc.  En plus de choisir le bon bien et d’optimiser la fiscalité, il est important de ne pas négliger les obligations administratives locales, telles que la déclaration de la cfe (Cotisation Foncière des Entreprises), afin de garantir une gestion transparente et conforme à la réglementation en vigueur.

Optimiser la fiscalité et la rentabilité

Les fondamentaux cités précédemment aident à maximiser la rentabilité d’un investissement LMNP. Mais il y a aussi l’optimisation de la fiscalité sans enfreindre les obligations locales. Pour optimiser la rentabilité de votre investissement, vous pouvez exploiter pleinement les bénéfices fiscaux offerts par le régime LMNP. A titre d’exemple, vous pouvez profiter de l’amortissement du bien et du mobilier pour réduire votre base imposable ou l’impôt sur le revenu. Vous êtes libre de choisir le régime fiscal réel qui convient à votre situation : régime micro-BIC avec un abattement forfaitaire de 50% sur les revenus et le régime RSI-BNC pour déduire les charges réelles. Que vous choisissez un micro-BIC ou l’autre, il est important de bien comprendre l’encadré réglementaire spécifique à ce régime fiscal. 

Il faut aussi respecter toutes les obligations fiscales et comptables liées à l’activité LMNP. Pour cela, il est important de tenir une comptabilité rigoureuse de toutes les recettes et dépenses liées à l’activité. Le respect des échéances fiscales, la déclaration des revenus locatifs, le paiement des impôts et des taxes foncières dans les délais impartis sont aussi des aspects à ne pas négliger. Les justificatifs et documents comptables doivent être conservés pour justifier les dépenses et les déductions en cas de contrôle fiscal. Dans la mise en place d’une activité LMNP, il est primordial de déclarer correctement les rentes locatives afin de respecter les obligations fiscales et de maximiser la rentabilité de l’investissement. 

Il est également important de faire le point régulièrement sur la rentabilité de votre investissement en comparant les revenus générés aux dépenses engagées. Pour mener à bien un investissement LMNP, il faut trouver des sources d’optimisation comme, par exemple, réduire les charges, augmenter les revenus ou ajuster la stratégie d’investissement. Il est également primordial de comprendre les implications en matière d’imposition afin de maximiser la rentabilité de votre investissement. Dans le cadre d’une activité LMNP, l’investissement peut également être envisagé en indivision, permettant ainsi de partager les coûts et les bénéfices tout en diversifiant les risques.

ARTICLES LIÉS