Location

Comment la banque peut-elle se porter garante ?

La recherche de logement est de plus en plus difficile. Pour augmenter les chances de réussite de son projet immobilier, il faut trouver un garant. L’une des options disponibles en matière de caution est la caution bancaire. De quoi s’agit-il ? Décryptage dans cet article.

Garantie par la banque : La caution bancaire

La caution ou garantie bancaire est un mode de garantie proposé par certains établissements bancaires. C’est un dispositif par lequel la banque assure le règlement des impayés de loyer en cas d’incapacité de l’adhérent. La banque joue dans ce cas le rôle de garant.

Lire également : Comment faire en cas de loyer impayé ?

Cautionnement bancaire : Comment ça marche ?

A la signature d’un contrat de cautionnement bancaire, la banque s’engage à régler les impayés de loyer du locataire si ce dernier est défaillant. En contrepartie, le locataire verse sur un compte bloqué, une somme d’argent correspondant à plusieurs mois de loyers. Généralement, le montant versé équivaut à 1 ou 2 ans de loyer. Si le locataire ne paie pas son loyer, le propriétaire peut faire recours à la banque pour obtenir une indemnisation. Celle-ci déduit alors le montant dû de l’épargne constituée par le locataire.

Les modalités du contrat de cautionnement bancaire

Il est important de souligner qu’il existe plusieurs modes de versement des cotisations bancaires. A la signature du contrat, le locataire peut déposer un montant équivalent à plusieurs mois de loyer sur le compte bloqué. Il peut également remplir sa part du contrat en versant des cotisations mensuelles à la banque. Les modalités dépendent de l’établissement bancaire. En outre, certaines banques appliquent des frais. Il s’agit notamment des frais d’ouverture de compte, des frais d’entretien et des frais de virement en cas d’impayé.

A lire en complément : Comment protéger sa résidence secondaire des squatteurs ?

Il est important de bien se renseigner avant tout engagement. Il faut également définir le type de contrat à signer. Caution bancaire « simple » ou « solidaire » ? Dans le premier cas, le bailleur se tourne d’abord vers le locataire en cas d’impayé. Dans le cas d’une caution bancaire solidaire, le débiteur et son garant (la banque) sont simultanément mis en cause en cas de défaut de paiement.

Qui peut obtenir un cautionnement bancaire ?

Les critères d’éligibilité à un contrat de cautionnement sont fixés par la banque. Généralement, les organismes spécialisés demandent un justificatif de revenus, une preuve d’activité professionnelle, une attestation du précédent bailleur garantissant l’absence de dette. Il importe à chacun de se renseigner auprès de sa banque pour connaître les critères d’éligibilité. Avant d’entreprendre une telle démarche, il est fortement recommandé d’en discuter avec le bailleur. En définitive, c’est lui qui accepte ou non la candidature du locataire.

Quelle banque choisir comme garant ?

Comme toute autre forme de garantie, la caution bancaire est une énorme responsabilité. En conséquence, peu d’établissements bancaires proposent ce type de service. Néanmoins, vous pouvez solliciter une garantie bancaire chez Boursorama Banque, BNP Paribas, LCL, le Crédit Agricole et la Société Générale. La Caisse d’Epargne propose également un service de cautionnement bancaire.

Pour trouver le bon garant, comparez les offres proposées par ces banques en veillant à vérifier les critères d’éligibilité. Des alternatives à la caution bancaire sont également proposées par des structures comme Smartloc.