Location

Comment faire en cas de loyer impayé ?

Tous les propriétaires s’exposent au risque de loyer impayé en louant leur bien immobilier. Il est donc important de savoir quoi faire en ces situations afin de limiter au maximum les risques. Vous souhaitez savoir les recours possibles ou comment bénéficier d’un recouvrement en cas de loyer impayé ? Découvrez !

Tentez une résolution à l’amiable

Ce ne serait pas raisonnable si vous lancez une procédure judiciaire déjà au premier mois du non-paiement de loyer. Sachez que l’immense majorité des locataires sont de bonne foi. Pour ce faire, il est conseillé d’essayer de trouver une solution à l’amiable. Il s’agit ici de contacter votre locataire et de chercher à comprendre les raisons liées à ce non-paiement. Plusieurs situations involontaires peuvent conduire à cela.

A lire également : Quel document pour un garant location ?

Par exemple, il peut être question d’un changement de banque ou encore d’une histoire de délai. Ces contre temps peuvent arriver à tout le monde et à n’importe quel moment. Il est normal que cela vous perturbe, mais vous devez essayer de comprendre. Au cas où le problème persiste malgré que vous tentez de régler à l’amiable, vous pouvez donc lancer un processus judiciaire.

Se tourner vers le garant du locataire

Si tous vos efforts pour résolution à l’amiable ont été vaines, vous pouvez entrer en contact avec le garant de votre locataire. En effet, se rendre responsable des loyers impayés de votre locataire fait partie des responsabilités de son garant. Sur ce, vous avez la possibilité de réclamer vos loyers impayés au garant. C’est pour cela, il est recommandé d’avoir les coordonnées du garant de votre locataire dès le début du bail.

A lire aussi : Bien louer un appartement meublé : conseils pratiques

Vous voyez ainsi que louer son appartement sans un garant est un risque. Pour ce fait, rassurez-vous que votre locataire dispose d’un garant avant d’offrir vos services.

Se tourner vers son assureur loyers impayés

En cas de loyer impayé, vous pouvez également vous tourner vers votre compagnie d’assurance. La condition ici est que vous auriez déjà souscrit à une assurance loyer impayé. Ainsi, votre assureur pourrait vous épauler en fonction des clauses de votre contrat d’assurance loyer impayé.

Encore appelé Garantie Loyers Impayés (GLI), l’assurance loyer impayé est en réalité une sorte de couverture qui permet aux propriétaires de se prémunir de tous les risques liés au non-paiement de loyer. Il y a plusieurs types d’assurances loyers impayés et votre couverture dépend de l’option que vous choisissez. Toutefois, les garanties les plus courantes couvertes par un contrat d’assurance loyers impayés sont :

  • La compensation des loyers perdus au cours de l’exécution des travaux ;
  • Le recouvrement des loyers impayés ;
  • Les dépenses de procédure en cas de litige entre le locataire et le bailleur ;
  • Les éventuels frais de détérioration et de dégradation ;
  • La perte de revenus à cause du départ du locataire ou de son décès.

Souscrire à une assurance loyer impayé est donc un moyen de limiter les éventuels risques liés au non-paiement de loyer.