Défiscalisation

Quelle SCPI en assurance vie ?

De nos jours, bon nombre de personnes ignorent la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) pouvant être souscrite en assurance vie. Vous en faites partie ? Si oui, nous vous dédions ce guide qui vous permettra de connaître les SCPI éligibles à ce type de contrat. Découvrez-les !

SCPI en assurance vie : la liste des sociétés éligibles au contrat

Il existe de nombreuses SCPI éligibles en assurance vie. Entre elles, y figurent les SCPI à capital variable qui embarquent les : SCPI PFO 2, SCPI Épargne Foncière, SCPI Rivoli Avenir Patrimoine. Il y a aussi la SCPI Edissimmo, la SCPI Primopierre et la SCPI Promovie.

Lire également : Quels sont les avantages fiscaux d’une location meublée ?

Dans le même temps, les SCPI à capital fixe correspondent aussi à l’assurance vie. Il s’agit de la SCPI Accès Valeur pierre, SCPI accès France Investipierre et la SCPI Accès Fructipierre. Mis à part celles-ci, il y a les OPCI qui incluent Unicimmo et Opsis Patrimoine.

SCPI en assurance vie : quels sont les avantages ?

Les atouts qui amènent à opter pour un investissement en SCPI en assurance vie

A lire en complément : Voici comment déduire les intérêts d'emprunts en immobilier locatif

Temps de jouissance court

Lorsque vous investissez en SCPI, il existe un court délai avant de recevoir les premiers bails : ceci se prénomme délai de jouissance. En principe, en assurance vie, vous bénéficiez de 60 jours de délai de jouissance. De ce fait, vous pourrez mieux profiter de votre placement. Par contre, en dehors de cette assurance, vous comptera au maximum 6 mois de délai de jouissance avant de percevoir les bails.

La meilleure liquidité

Seuls les assureurs, en assurance vie, gèrent la liquidité. De ce moment, vous pourrez aisément, en un clic, vendre. Hors assurance vie, vous compterez par contre plusieurs mois.

Frais d’achats raisonnables

En assurance vie, vous pourrez éviter les frais sur versement tout en sélectionnant (bien) son contrat. Toutefois, vous ne pourrez pas éviter les frais d’acquisition propres aux SCPI. En d’autres termes, en assurance vie, ils sont faibles (6 % en fonction de la SCPI) et qu’en dehors de cette assurance, vous complétez 10 %. Retenez bien que la SCPI devrait être un placement long terme. Parce qu’il demeure un placement avec des frais d’acquisition à amortir. Ainsi, le marché de l’immobilier pourrait être volatil.

SCPI en assurance vie : Quels sont les divers inconvénients ?

Le premier impact négatif est qu’en assurance vie, vous ne pourrez pas investir à crédit en SCPI. Vous avez la possibilité de souscrire un crédit consommation. Par ailleurs, vous ne pouvez pas souscrire à un crédit immobilier. Dans le même temps, dans le contrat, vous êtes limite aux SCPI. Vous n’aurez que 20 SCPI. Tandis que hors assurance vie, les courtiers présentent plus de 80 SCPI.